Bonnes pratiques CEM PCB [Forums - Hardware]
Bonnes pratiques CEM PCB [Forums - Hardware]
Pseudo Pass se souvenir de moi     Créer un compte
ARTICLES et TELECHARGEMENTS ~ FORUMS ~ LIENS  
 
             
 
Recherche
 
   
 

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Bonnes pratiques CEM PCB
Accro
Inscrit:
28/09/2005 14:02
De Catalunya (66)
Messages: 530
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Ayant peu d’expérience dans ce domaine, je suis dans la réalisation d'une carte V2 de mon projet de chauffe eau.

Et je m'interroge, car j'aime bien faire les choses propres, sur la CEM des PCB comprenant à la fois du numérique et de l'analogique.

Je lis actuellement ce document qui ma foi est largement compréhensible à mon niveau :

http://www.cenbg.in2p3.fr/heberge/Eco ... rs/coursJoelRaimbourg.pdf

Mais je m'interroge sur le "à partir de quand ?" dois-je appliquer toutes ces règles et sont-elles complètement indispensables pour des systèmes pas très complexes comme le mien ?

Plans de masse et alim en 2 couches distinctes et donc non fendues (4 couches donc plus cher), les bordures de cartes, les pistes les unes sur les autres ou cotes à cotes, masse en carcasse métallique ... connecteurs surdimensionnés avec 2 fils de masse intercalés pour 1 fil de signal, à partir de quelle fréquence ? etc ...

Quels sont vos réflexes à vous et vos expériences dans ce domaine ?

Merci pour vos retours,


Posté le : 17/09 13:09

Edité par dinastar sur 17/09/2018 14:28:00
Les octets s'envolent, les écrits restent !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
23/10/2005 11:40
De Aix les Bains (73)
Messages: 1913
Hors Ligne
Salut

De base je respecte quelques règles dictées par Stéphane il y a fort longtemps et je n'ai plus de soucis depuis. je ne ferai plus jamais l'impasse.

1) "le sale alimente le propre". comprendre que les trucs de puissance font circuler des gros courants sur les pistes, ces gros courants sont entre les dites trucs et l'alimentation, le CPU est placé après ces gros trucs. Idem le CPU (numérique fait des appels de courants qui font circuler des choses très rapides mais intenses dans les masses, les circuits analogiques ne doivent pas les croiser, il seront après ou avec un plan de masse isolé par des découpes qui feront qu'aucun courants autre que l'analogique ne traversera la zone concernée.
1bis) (aussi fondamental) les capa de découplage, genre le petit 100n, placées au plus près de la pinoche d'alimentation de TOUS les composants (si la datasheet ne demande pas plus ou autre chose)
2) tout ce qui rentre et sort de la carte se voit muni d'une capa de 1n avec la masse au plus près du connecteur, voir une résistance série de 1k si c'est possible Ça c'est plus pour les ESD.
3) tout ce qui est susceptible de rester volant sur la carte est tiré à la masse ou ou muni au plus près du connecteur d'une résistance en // de la capa de 1n
4) toutes les alimentations et les sorties qui vont alimenter quelquechose sont munies d'un filtre avec 3 capas cramiques '1n 22n 100n puis une ferrite de 600ohm puis à nouveau les 3 capas.

Pour nos machins à quelques MHz ou 10n de MHz ça va tout seul.
Pour les CPU plus rapides il y a des notes d'application qui préconisent des choses plus rigoureuses et spécifiques. Par exemple pour faire de l'usb High speed ça peut ne pas suffire.


Posté le : 17/09 14:47
Mieux vaut marcher dans la bonne direction que courir dans la mauvaise
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
13/10/2005 10:06
De haute-savoie (74)
Messages: 1162
Hors Ligne
hello
j'ajouterai que les capa ESD en tête de circuiterie devront être de 100V
et éviter de faire des pistes trop fines lorsque l'on peut les grossir afin de réduire l'inductance des liaisons.
plans de masse séparés et connectés en un point pour assurer l'équipotentialité et forcer le passage des courants "propres" et "sales" à un endroit déterminé
et enfin, les lignes RF au dessus de quelques MHz doivent être accordées (idem pour les paires différentielles)
on rappelle qu'il y a des classes d'isolation en fonction de la tension (3mm pour du 230V)
etc...

Posté le : 17/09 16:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
13/10/2005 10:06
De haute-savoie (74)
Messages: 1162
Hors Ligne
piste de masse autour du PCB c'est utile en cas de ruissellement. Les masses étant reliées généralement à la terre
la diaphonie entre signaux sur un même connecteur ca dépend de son besoin.
Eviter de faire longer des signaux parallèlement sur des couches différentes (couplage)
Eviter les plans de masse sur plusieurs couches ou alors bcp bcp bcp de vias de connection (couplage)
Penser au thermique. Le bruit dans les alimentations a aussi une origine thermique dans les régulateurs. Donc bonne dissipation (si dissipateur en cuivre alors taille suffisante et vias pour dissiper sur la face opposée. A faire sous tous les CI possédant un plan cuivre dessous

Soigner ses alimentations c'est utiliser des régulations (linéaires ou à découpage) bien filtrées et avec une bonne marge de puissance disponible (20 à 50% si le coût le permet)

Attention à la densité de cuivre qui doit être uniforme (problèmes de plating à la fabrication du PCB autrement) -> voir Eurocircuits

Posté le : 17/09 16:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
13/10/2005 10:06
De haute-savoie (74)
Messages: 1162
Hors Ligne
et toujours penser qu'une piste a un courant qui part dans un sens entre deux éléments, et le courant revient pas la masse. Il faut s'assurer que la masse de retour suive la piste et ne fasse pas le tour de la carte !

Posté le : 17/09 16:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
13/10/2005 10:06
De haute-savoie (74)
Messages: 1162
Hors Ligne
il est très bien fait ce document. Synthétique et illustré. J'aime

Posté le : 17/09 17:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Accro
Inscrit:
28/09/2005 14:02
De Catalunya (66)
Messages: 530
Hors Ligne
Bonsoir les gars merci pour vos retours,

Oui ce doc est vraiment bien, j’ai déjà appris beaucoup.

Le truc que j’ai du mal à imaginer, c’est par rapport au plan de masse qui, je pense, est la base de toutes cartes électroniques.
L’auteur dit dans son doc qu’une piste qui traverse un plan de masse nous donne un plan de masse fendu. De cette fente surgit un champ magnétique comme si un disque était planté perpendiculairement au plan.

Du coup, si on considère un PCB double face, comment ne pas « fendre » son plan de masse ?

Dites moi si je me trompe, mais le must suivant l’auteur serait 4 couches dans cet ordre : pistes / plan de masse / plan alim (ex. 5V) / piste.

Un truc comme ça pour une carte analogique/numérique en vaudrait il vraiment la peine en termes de qualité/coût ?

Posté le : 18/09 21:04
Les octets s'envolent, les écrits restent !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
23/10/2005 11:40
De Aix les Bains (73)
Messages: 1913
Hors Ligne
Citation :

Dites moi si je me trompe, mais le must suivant l’auteur serait 4 couches dans cet ordre : pistes / plan de masse / plan alim (ex. 5V) / piste.
j'ai toujours compris ça aussi. Cette typologie a aussi et surtout comme énorme avantage une facilité de routage exceptionnelle. Cet avantage permet de faire plus compact et donc potentiellement le même prix final... mais la compacité re-rend la chose pas si simple que ça
Cette typologie ne t’empêche pas non plus de faire plusieurs zones sur ton plan de masse qui se rejoignent en un point commun (au point d'entrée de l'alim par exemple) ; une zone voit passer les courants propres du circuit ana, la zone à coté voit passer le courant qui alimente le gros relais. en 4 couches , comme le plan de masse couvre tout le pcb c'est très facile à faire au mieux.

Citation :
Un truc comme ça pour une carte analogique/numérique en vaudrait il vraiment la peine en termes de qualité/coût ?
pour ton truc a base de S08, qui plus est je suppose sans grande contraintes de dimension, ce n'est pas du tout impératif. Par contre comme le dit Stéphane plus haut ton plan de masse dessus et dessous doit être interconnecté de partout avec beaucoup beaucoup beaucoup de vias.

Posté le : 19/09 10:47
Mieux vaut marcher dans la bonne direction que courir dans la mauvaise
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Accro
Inscrit:
28/09/2005 14:02
De Catalunya (66)
Messages: 530
Hors Ligne
Citation :
Cette typologie a aussi et surtout comme énorme avantage une facilité de routage exceptionnelle. Cet avantage permet de faire plus compact et donc potentiellement le même prix final


Effectivement, j'avais pas vu cet aspect que le coût pourrait être éventuellement équivalent en pouvant faire un PCB plus petit. Mais de combien un PCB serait plus cher en 4 couches sachant que les 2 couches du milieu ne seraient pas usinées mise à part les vias et leur métallisation ?

Citation :
Par contre comme le dit Stéphane plus haut ton plan de masse dessus et dessous doit être interconnecté de partout avec beaucoup beaucoup beaucoup de vias.


L'auteur dit à ce sujet que se payer le luxe d'avoir un plan de masse en forme de gruyère par des vias n'est pas bon non plus ! Qu'en pensez-vous ?

Par contre, il dit que de relier mécaniquement un plan de masse par des entretoises à la carcasse métalique, fond de panier ou plaque métal sous la carte permet une excellente équipotentialité et une très bonne répartition des courant de retour ...

Posté le : 19/09 13:11
Les octets s'envolent, les écrits restent !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Bonnes pratiques CEM PCB
Pilier de la communauté
Inscrit:
23/10/2005 11:40
De Aix les Bains (73)
Messages: 1913
Hors Ligne
en gros 4 couches = prix de 2x 2 couches

les 432432432432432432432423 vias c'est pour avoir la fameuse équipotentialité. Quand tu as 2 plans de masses sur un 2 couches en regardant bien tu as des tonnes de zones isolées, des langues, des passages étroits sur ces plans de masse voir carrément des zones isolées, non raccordées à la masse.

Le boitier métallique c'est efficace mais 1 ça coute cher et pas forcément indispensable et en plus si tu le fais mal tu as toujours des lignes qui rentrent et sortent du boitier qui vont rayonner dedans. De plus, ne pas perdre de vue que l'alimentation de ta carte est à la source de 90% des maux, que la carte soit dans un coffret métallique ou pas ne change rien.
Dernier point, se servir du boitier comme plan de masse me parait une très mauvaise pratique. Un écrou qui se défait sur une entretoise est hop tout est moisi. Tu sors la carte pour un test ou du débug, hop comportement différent...

Posté le : 19/09 14:08
Mieux vaut marcher dans la bonne direction que courir dans la mauvaise
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »



Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Powered by XOOPS© The XOOPS Project
Contacter les administrateurs

Bonnes pratiques CEM PCB [Forums - Hardware]