Forums - Tous les messages
Forums - Tous les messages
Pseudo Pass se souvenir de moi     Créer un compte
ARTICLES et TELECHARGEMENTS ~ FORUMS ~ LIENS  
 
             
 
Recherche
 
   
 
   Tous les messages (pont)

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 »


CODE SECRET avec µC Freescale
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Bonjour les débutants, il ne faut pas avoir peur d'un µC, il faut "rentrer dedans en force", quoi faire?
1) Choisir un 8bits, par ex le MC9S08JM60, pourquoi celui-là? Parce qu'il comporte 7 ports, ce qui est beaucoup, et très utile par exemple pour faire le coeur d'une centrale de sécurité. Ensuite il y a 64 pattes ce que l'on voit assez souvent chez FS. C'est fini le brave MC68705P3S, que l'on regrette, idéal en scolaire. Il y a un pb de support, mais il en existe à 1 euro.

2) La data sheet du MC68705P3S comportait 16 pages, son successeur a une D.S. épaisse de 20mm, imprimée en recto-verso, et c'est cette littérature qu'il faut se taper, surtout la liste des instructions chapitre 7-5, pages 108, 109, 110, 111, 112, 113, 114; 115. Ce sont les seules instructions que le µC peut exécuter. C'est important de bien comprendre cela.

3)Je prends un exemple très connu, le code secret de portail ou de caisse personnelle pour les enfants. On tape 4 chiffres dans une série de 12, et la gâche s'ouvre. C'est tout simple. Ensuite on fait le programme:

41 ; ---------------------------------------------------------------------------
42 ; Programme principal
43 : ---------------------------------------------------------------------------
44
45 Touch1 Call LiTouch ; Donne le N° de touche dans mem1
46 BTFSC mem1,7 ; Teste si c'est bien la touche 1 prévue
47 GOTO Echec ; ce n'est pas bon
48
49 Touch2 Call LiTouch ; Donne le N° de touche dans mem1
50 BTFSC mem1,6 ; Teste si c'est bien la touche 2 prévue
51 GOTO Echec ; ce n'est pas bon
52
53 Touch3 Call LiTouch ; Donne le N° de touche dans mem1
54 BTFSC mem1,5 ; Teste si c'est bien la touche 3 prévue
55 GOTO Echec ; ce n'est pas bon
56
57 Touch4 Call LiTouch ; Donne le N° de touche dans mem1
58 BTFSC mem1,4 ; Teste si c'est bien la touche4 prévue
59 GOTO Echec ; ce n'est pas bon
60
61 GOTO Gagnant ; Ouverture de la gâche
62
63 ; ======================================

En fait il y a 4 colonnes bien séparées, ce serait clair mais l'éditeur compacte tout.
On comprend que la même séquence est utilisée pour chaque touche, on lit la touche, on la compare, et on passe soit en échec donc rejet ou on continue jusqu'à la fin. Litouch (lire le clavier) est une routine qui est placée dans une bibliothèque, que l'on a écrite soi-même et que l'on peut toujours modifier facilement, c'est la raison pour laquelle l'assembleur est facile à utiliser et permet au bout d'un certain temps d'utilisation, de faire de gros projets sans tout recommencer à chaque fois. Un matheux ne redémontre pas ses théorêmes à chaque utilisation. Le début paraît dur, mais un professionnel me disait récemment que grâce à sa bibliothèque il traitait complètement un problème industriel en une journée.
Bon courage
pont

Posté le : 17/02/2012 13:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Mesurer l'amplitude d'une demie alternance
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
MODERATION : Chers visiteurs débutants, il est normal de ne rien comprendre à ce message, tout y est faux !
Merci de ne pas affirmer des choses sur un sujet quand on y connait rien ! Il est préférable de poser des questions afin d'apprendre et comprendre.


Bonjour Charly,
Un transformateur de courant ne peut pas te donner autre chose que du courant, soit 5A comme calibre nominal de sortie de tous les transformateurs de courant, quelle que soit l'intensité d'entrée. On ne peut donc pas le faire débiter sur une résistance pour en sortir une tension, il faut donc une jauge de Hall. Ensuite amplifier, admettons que ce soit fait et représenté sur l'image n°2
.
Ensuite traitement par µC:
Au point zéro de l'intensité , on branche un condensateur chargé par un courant proportionnel à l'intensité à mesurer, sa charge finale sera proportionnelle à it. Alors l'intensité tombe à zéro
Au zéro de l'intensité à mesurer, la charge est bloquée, et on décharge à courant constant et on mesure le temps de la décharge qui sera proportionnel à la demi-alternance. Il faut compter des µS ou plus petit selon les capacités du µC. Comme il n'y a pas besoin d'afficher pendant le comptage, on peut aller plus vite.
.
C'est ce qui me paraît le plus simple.
pont

Posté le : 14/02/2012 13:26

Edité par petitours sur 14/02/2012 19:26:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Recherche auteur
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Bonjour M. Charly,

J'ai pu voir votre schéma, il est parfait, très clair même pour un qui ne connaît pas le µC ni ce sujet comme moi, je ne vois vraiment rien à critiquer.
Par contre je n'ai rien pu voir du 2e téléchargement, j'obtiens ceci:
Téléchargement
. 220-6-SuperCom
. 220-6_Data
. Standard
. ObjectCode
et je ne peux rien ouvrir, comment fait-on? Et je vois qu'il y a des nombres de "Hits", c'est quoi ça?
Merci
pont

Posté le : 13/02/2012 08:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Une bibliothèque de routines asm
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Oui, Jacques, elles figurent sur mon cahier de cours de programmation en Pasca!. Je n'ai jamais enseigné de C, car cela n'apporte pas grand chose de plus. Si j'avais votre adresse je pourrais vous envoyer la photocopie de la liste.
Cordialement
pont

Posté le : 04/02/2012 19:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Tableau de constantes avec adresses de labels en asm
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Bonsoir, pourquoi s'énerver?
On m'a conseillé de venir là.
Je programme depuis 1972, c'était le basic. j'ai fait de nombreux stages, en 82 j'ai fait la connaissance du Pascal et de l'assembleur, à la fac de Rangueil à Toulouse, section mathématiques. En projet de fin de stage, avec un copain on a fabriqué un appareil de mesures universel à 8 entrées, avec une V24 reliée au PC.
Puis études d'autres langages, un dont je ne me rappelle plus qui servait dans AUTOCAD pour créer de nouvelles fonctions, il y a eu aussi PL7-2, et quelques autres du même tabac
J'ai connu diverses machines, et programmé n'importe quoi, depuis le premier traitement de texte d'un microordinateur français, jusqu'à un programme d'évolution du développement de microbes, etc... etc...
A exposciences 96, c'est mon stand qui présentait 4 applications d'un API fait avec un MC68705P3S et a obtenu un formidable succès sur les 5 jours, il y avait souvent 3 couches de spectateurs sur les 6m de long.
J'ai été nommé formateur pour l'académie de Bordeaux pour un an, dans les lycées. à destination des profs.
J'ai encore fait d'autres stages, Lyon Ecole Centrale, Périgueux, Paris. et tout ce que j'ai programmé a marché. Pourquoi ça ne marcherait pas avec le Freescale? Attendez de voir si mes trucs marchent quand j'aurai pu matériellement les faire, là vous critiquerez.
Cordialement
pont

Posté le : 31/01/2012 23:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Tableau de constantes avec adresses de labels en asm
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Bonjour Stéphane. Bravo pour vos performances!

Les choses sont simples.
Pour faire un comptage, c'est à dire avec seulement le µC, en gérant astucieusement l'affichage, donc en n'utilisant pas la méthode habituelle, il faut un peu moins de 100 cycles, il n'est pas possible de descendre dessous. (par exemple 10 cycles) et on complète à 100 cycles par des nop.
Donc si on a un quartz 4MHz, qui donne un cycle de 1µS (6802 par exemple) le calcul montre que vous ne pouvez pas faire mieux que compter jusqu'à une fréquence de 10kHz.
.......
On est bien loin des GHz.
Maintenant un compteur-décompteur qui doit aussi faire le décodage (comme sur machine-outil) est forcément plus lent, car il faut plus de 100 cycles, il y a des tests et des branchements. En asm on peut prévoir le résultat.
...
Donc c'est tout simple pour savoir exactement la fréquence maxi en simple compteur que peut mesurer un µC, il suffit de diviser une seconde par la durée de 100 cycles. C'est bien lent.
.
Cordialement
pont

Posté le : 31/01/2012 13:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: MON DéBUT DUR DUR !
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Bonjour Jacques, voici le rappel de mémoire.

Je vous ai remercié car vous m'avez dit de taper "tsop vers dil" sur ebay, et cela m'a permis de trouver la plaque support du µC, sans laquelle il est totalement impossible vu mon faible équipement de faire une carte UC.
C'est un maillon essentiel pour ma réussite que vous m'avez apporté, c'est une ouverture fondamentale, sans cette plaque on ne peut rien faire, personne n'imagine qu'une EL34 soit soudée au châssis, nos anciens nous ont montré la voie. Que d'autres fassent différemment c'est leur affaire! Par ex si un client me demande une nouvelle fonction, je peux l'étudier chez moi, et arrivé chez lui, sans rien souder ni dessouder je change le µC, et si cela ne va pas je lui remets son ancien, avec justement une fiabilité maximale et peu de temps perdu et aucun outillage spécial.
Amicalement
pont

Posté le : 31/01/2012 07:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: MON DéBUT DUR DUR !
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Oui trop fort Jacques, votre truc!
Le tsop je ne sais pas ce que c'est.
Mais j'ai tapé LQFP, ça c'est le boîtier d'un Freescale GB à 64 pattes, et sur ebay j'ai trouvé exactement la plaque que j'ai dessinée, avec aussi le coin coupé, le gars a dû me copier, ce n'est pas possible que cela ressemble tellement, et jusqu'au prix, je demandais à un fabricant de me faire ma plaque, il me proposait 330$ et moi 1 euro ! Finalement le Thaïlandais vend 5 plaques pour 6,85 euros port compris, cela fait moins de 1 euro la plaque! C'est parfait (voyez le N° ebay 350233589737), il a fait 28.655 ventes avec 100% de satisfaction.
.
Juste un truc qui coince: il a mis toutes les îles françaises en contrées interdites !!!
Heureusement que le soleil est plus sympa et ne nous oublie pas, il fait 30° ce soir on est parfaitement bien.
Donc grand merci Jacques.
Cordialement
pont

Posté le : 30/01/2012 19:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Une bibliothèque de routines asm
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Merci de vos réponses, c'est très sympa,
.
A Jacques,
1) C'est bon, je suis rassuré si je peux stocker mes routines à l'état source, les macros, même de gros morceaux de programme, c'est pratique pour permettre de découper son projet. Par ex je voudrais faire en premier un minuteur de cuisine, j'ai trouvé qu'il y avait 11 fonctions à remplir, je pourrai travailler certaines, et donner les autres à un copain, ensuite on recollera tout. Et on assemblera.
.
2) Oui, chez Borland, pour le PC, le Turbo-Pascal a 200 instructions, et le Turbo C 400. C'est ce que j'ai compté.
.
A Stéphane,
J'ignorais les détails que vous indiquez, je verrai dans l'avenir à en tirer parti, pour le moment, je vais rester dans le simple, l'essentiel est que ça marche.
Et vous dites exactement comme moi en indiquant que plus vous travaillez et stockez, cela crée une sorte de langage qui vous est personnel et vous permet des performances en temps de développement impossibles à obtenir autrement Et de plus cela augmente le secret de vos créations.
Effectivement, le problème du C et autres que l'assembleur, c'est que l'on ne sait pas ce qui en sort à la compilation. "Traduire=trahir"
Enfin, je crois avoir trouvé sur ebay un support pour le MC9S08GB, à 64 pattes, on va voir si j'arrive à souder cela, je n'ai pas très bien compris où on peut acheter le BDM en direct et quelques µC, le site d'achat n'est pas très clair. Le connecteur à 6 broches BDM est-il complet?
Cordialement
pont

Posté le : 30/01/2012 16:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Tableau de constantes avec adresses de labels en asm
Intéressé
Inscrit:
26/10/2011 12:49
De 97420 LE PORT
Messages: 34
Hors Ligne
Merci de votre réponse intéressante.
.
Mais je crois que vous tenez cet exemple assez rare, vu la lenteur proverbiale du C, et il faudrait voir pourquoi le C a été plus fort que vous ce que j'ai peine à croire. Comment une machine "molle" qui n'a pas de temps d'exécution préétabli, autrement dit asynchrone, peut- elle battre une machine synchrone, cela n'arrive jamais dans les transmissions, on voit la peine (multiplication par 16 de la fréquence des tests) d'une SCI.
.
Bien sûr, quand on arrive, le C, qui n'est pas un langage de programmation puisqu'aucun µC ou µP ne contient dans sa mémoire les instructions du C, donc ne peut les exécuter, paraît plus facile, mais par exemple, dès que l'on approfondit un petit peu, on voit qu'il est par exemple impossible en C de faire un chronomètre au millième de seconde. Les gens sont trompés par les apparences. Il y a impossibilité en C de faire un compteur/décompteur qui marche, la société Velleman s'y est essayée, elle a fait un joli kit, N°8035 si mon souvenir est bon, je l'ai acheté croyant me gagner du temps, or c'est une lamentation, sa vitesse de comptage maxi est de l'ordre de 100 impulsions par seconde. Il faut 50.000 en industriel.
.
Ce qu'il faut par contre c'est un véritable assembleur capable de remplacer le côté pratique du C en enregistrant toutes les routines que l'on a mises au point pour les ressortir comme des instructions, c'est une question que j'ai posée pour le CW 6,3, bénéficie-t-il de ce type de possibilité?
Sinon l'assembleur perd les 9/10e de sa force.
.
Cordialement
pont

Posté le : 30/01/2012 13:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 »




Powered by XOOPS© The XOOPS Project
Contacter les administrateurs

Forums - Tous les messages